ROCK ET VARIETE INTERNATIONALE • John Butler – Invitation au voyage ..

Hier soir en m’allongeant sur le canapé et en fermant les yeux, une voix m’interpelle et un dialogue s’instaure entre elle et moi :
-Tu as pris ton billet ?
-Ben oui !
-Avec la bonne compagnie ?
-Ben oui, aussi, pourquoi ?
-Alors suis moi là bas !
-Mais c’est où, là bas ?
-Chuuuuuuut, ne dis rien, garde les yeux fermés et suis moi !

Et je l’ai suivi et je suis parti loin, loin, très loin …

J’aime beaucoup sa guitare usée par le temps, marquée par les coups écaillant son vernis. Elle a du vécue sa gratte, des années de route mais comme on dit : C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleurs soupes. J’adore !!!

Ouais ! Il m’a fait voyager ce gars, avec ses dreadlocks, sa tenue négligée, ses piercings et sa coiffure à coup de pétard (c’est pas mon look préféré !) mais qu’importe, j’ai fermé les yeux et me suis évadé et ça fait un bien fou que d’oublier notre condition, ne serait ce qu’1/4 d’heure !

https://youtu.be/jdYJf_ybyVo

Statistiques: Publié par Shed — 03 déc. 2016, 16:58 — Réponses 0 — Vues 1



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: ROCK ET VARIETE INTERNATIONALE • John Butler – Invitation au voyage ..

Se reconstruire après un tel diagnostic • Longwy : le nouveau défi du groupe de parole sclérose en plaques

Longwy : le nouveau défi du groupe de parole sclérose en plaques
Marc Kopp et ses amis du groupe de parole sclérose en plaques du Pays-Haut se lancent dans un nouveau défi : de la spéléologie, avec une nuit passée dans les entrailles de la terre près de Toul. Rendez-vous en mai.
Image
« On était à la machine à café, et Bruno Ragaru, qui est professeur en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), spécialité Activité physique adaptée santé (Apas), est entré. Sur le ton de la blague, il nous a lancé : « Et alors, on tente quand la spéléologie ? ». Je lui ai répondu : « OK, on y va ». » Quand on a sauté en parachute-tandem au-dessus de l’Everest (en 2013) comme le Longovicien Marc Kopp, représentant régional de la Ligue française contre la sclérose en plaques et malade lui-même, on ne recule devant plus grand-chose.
Aux origines

Ce dernier était donc le 20 janvier en conférence à l’Université de Lorraine, section Staps, à Villers-lès-Nancy. Il venait de projeter Le saut de l’espoir , petit film de 16 minutes sur cette aventure au-dessus du plus haut sommet du monde, et avait présenté devant les étudiants sa philosophie du malade heureux. « Je me suis dit que ce serait un nouveau défi très intéressant pour notre groupe de parole sclérose en plaques du Pays-Haut. Voilà comment le projet a débuté. »

Quelques mois plus tard, le 19 octobre, le voilà qui descend dans les grottes de Pierre-La-Treiche, près de Toul, en compagnie de trois guides. Objectif : faire les repérages et tester la sortie.

Direction donc la grotte des Sept-Salles, pour 400 m de parcours école qui vont se révéler très durs à finir. « Ça a duré 4 h 30 au total, en ajoutant les 300 m de chemin et les escaliers en pierre pour y accéder. J’en ai bavé. Heureusement, pour l’Everest, j’ai commencé à travailler sur la méditation et le souffle, le lâcher-prise. Ça m’a beaucoup aidé au fond. Mais j’ai quand même décidé de proposer le défi aux copains du groupe de parole. Je pensais que ce serait difficile de les motiver, mais huit d’entre eux m’ont dit qu’ils étaient partants. »

En route vers « l’impossible »

Les 23 et 24 mai 2017, et en partenariat avec l’Université de Lorraine, l’Union spéléologique de l’agglomération nancéienne et l’Institut de formation en soins infirmiers de Nancy, ils passeront donc une nuit sous terre, dans la salle des géodes, au milieu du circuit et après avoir parcouru quelques dizaines de mètres pour les uns, et plus pour les autres. « Avec Patrick, on fera le parcours depuis le début. Les autres s’élanceront par la sortie, pour un bout de chemin difficile mais moins compliqué. Ensuite, on fera la fête. On essayera de dormir quelques heures, puis on sortira. C’est là que les autres membres du groupe de parole nous attendront, pour une deuxième fête, dans une auberge non loin de là. »

La suite de l’article :
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-longwy/2016/12/02/speleologie-le-nouveau-defi-du-groupe-de-parole-sclerose-en-plaque-du-pays-haut?preview=true

Statistiques: Publié par Bashogun — 03 déc. 2016, 12:41 — Réponses 0 — Vues 19



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: Se reconstruire après un tel diagnostic • Longwy : le nouveau défi du groupe de parole sclérose en plaques

IRM • Nouvelle méthode d’imagerie pour visualiser la dé-/re-myelinisation

Mesurer l’évolution de la sclérose en plaques grâce à une technique de pointe
La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central entrainant une progressive destruction de la gaine de myéline entourant les axones, indispensable à leur protection et à la transmission de l’influx nerveux. L’équipe de Bruno Stankoff et Catherine Lubetzki a mis au point une nouvelle méthode d’imagerie permettant de visualiser la démyélinisation et de la remyélinisation des neurones et de quantifier leur dégénérescence. Ces résultats, publiés dans la revue Annals of Neurology, ouvrent la voie à une meilleure prise en charge thérapeutique des patients et à l’évaluation de nouvelles thérapies remyélinisantes.
Image
Les axones, prolongements des neurones, sont entourés par une gaine de myéline qui joue un rôle clé dans la transmission de l’influx nerveux et dans la protection des axones. Dans le cas de la sclérose en plaques, le système immunitaire attaque les propres éléments de l’individu et entraîne la destruction progressive de la gaine de myéline ou démyélinisation, au niveau du cerveau et de la moelle épinière.

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire auto-immune. C’est la maladie démyélinisante du système nerveux central la plus fréquente et la première cause de handicap sévère d’origine non traumatique chez le jeune adulte. Elle entraîne des troubles moteurs, sensitifs, de l’équilibre, visuels… Elle touche environ 100 000 personnes en France et plus de 2,8 millions dans le monde. Les femmes sont beaucoup plus touchées par la maladie avec un ratio de 3 femmes pour 1 homme.

La quantification de la démyélinisation et de la remyélinisation chez les patients atteints de sclérose en plaques est essentielle pour mieux comprendre comment se développe la maladie et pour évaluer d’éventuelles thérapies remyélinisantes. L’utilisation de la tomographie par émission de positons ou TEP (technique d’imagerie médicale) associée à certaines molécules spécifiques appelées traceurs pourrait permettre l’observation de la dynamique de la myéline dans la sclérose en plaques.

Les chercheurs de l’équipe de Bruno Stankoff et Catherine Lubetzki se sont intéressés à deux radiotraceurs en particulier : le [11C] PiB, dont ils ont démontré qu’il se fixe sur la myéline de la substance blanche, et le [11C] flumazenil, une molécule se fixant sur des récepteurs GABA-A spécifiques des neurones.

Ils ont montré une diminution progressive de la liaison de [11C] PiB entre la substance blanche non endommagés et les lésions de substance blanche causées par la sclérose en plaque, reflétant une diminution de la myéline. L’utilisation de [11C] PiB permettrait de quantifier la dynamique de la myéline dans la sclérose en plaques, c’est-à-dire la démyélinisation et la remyélinisation et de catégoriser les patients selon leur potentiel de remyélinisation spontanée pour adapter les traitements.

Les chercheurs de de l’équipe de Bruno Stankoff et Catherine Lubetzki se sont également penchés sur la dégénérescence des neurones chez les patients atteints de sclérose en plaques à différents stades de la maladie, en utilisant le [11C] flumazenil en Tomographie par émission de positons.
(…)

La suite de l’article :
http://icm-institute.org/fr/actualite/mesurer-levolution-de-la-sclerose-en-plaques-grace-a-une-technique-de-pointe/

Statistiques: Publié par Bashogun — 03 déc. 2016, 12:12 — Réponses 0 — Vues 3



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: IRM • Nouvelle méthode d’imagerie pour visualiser la dé-/re-myelinisation

Le diagnostic • des nouvelles comme promis

Bonjour a tous ,
J espère que vous allez tous bien ou que vous arrivez a gérer….
Je reviens vous voir car en septembre on m a finalement diagnostiqué une neuro sarcoidose et non une sep ! Donc je suis une sarcopine comme on s appellent entre nous lol .
Vous m aviez dit revenir vous donner des nouvelles avec la mise sous traitement.
Donc j’en suis a 6mois de cortisone 60mg/jr et je suis a 2mois de methotrexate 15mg/semaine… Je viens de faire une nouvelle irm qui montre une stabilité pour la deuxième fois consécutive. J attend le rdv neuro le 23 pour savoir si on peux commencer a baisser la cortisone. Voilà pour les nouvelles c’est plutôt encouragent pour le moment.
Je vous souhaite a tous de passer de bonnes fêtes en cette fin d année plein de courage a vous .
Nanis

Statistiques: Publié par nanis — 02 déc. 2016, 14:34 — Réponses 1 — Vues 10



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: Le diagnostic • des nouvelles comme promis

Trucs & Astuces informatique, internet • Malware Gooligan

Bonsoir a tous
Un nouveau malware fait parler de lui sur Android : Gooligan. Il infecte les appareils sous Android 4 et 5 et aurait à ce jour permis le piratage de plus d’un million de comptes Google, dérobant des informations personnelles, provoquant des achats sur le Store et installant des adwares.
Les méfaits de Gooligan ont été révélés par la société de sécurité Check Point. Elle indique que le rythme d’infection de ce malware est de 13 000 nouveaux appareils par jour, prouvant sa virulence. Il se répand dans les boutiques tierces d’applications, Check Point ayant trouvé le même code malveillant dans plusieurs applications. Il ne semble pas s’être répandu dans le Play Store, sur lequel veille normalement Google.

Lire la suite de l’article : Next Inpact

Statistiques: Publié par Defcom — 01 déc. 2016, 20:26 — Réponses 0 — Vues 3



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: Trucs & Astuces informatique, internet • Malware Gooligan

Les présentations • Pré diagnostiqué

Bonjour à tous,
J’habite dans le sud de la France avec ma petite famille.
Je me retrouve parmi vous suite à de grosses galères….la principale les douleurs dorsale nocturne et en statique debout depuis 2ans , irm, scanner , kiné anti inflammatoires ….. Mais rien n’y a fait…. En mars , froid , sensation d’eau qui coule et douleurs dans la jambe gauche avec une boiterie légère. Direction les urgences après un passage chez mon médecin traitant qui ne sais pas si c’est neuro ou vasculaire. Scanner pour avc et 7h plus tard ils me font rentrer chez moi avec une ordonnance pour une irm suspicion sep , le ton est donné. Suite à cette irm que j’ai passé en clinique privé la semaine suivante 1 hypersignal , mais rien d’alarmant selon le radio….. Bon…..
La même semaine douleurs intenables jambe et dos, électricité dans la mâchoire inférieur a droite ( ca c’est horrible) et douleur oeil droit à la rotation. Retour chez mon généraliste qui me renvoie aux urgences…. Là , prise en charge , ophtalmo , ponction lombaire( un calvaire… 5 fois :? ) et un tas de prise de sang. irm moelle et la une plaque 20mm. Pas corticoïdes suite à la ponction mais per os de retour à la maison et lyrica.
En Mai irm medullaire stable , cérébrale aussi avec 4 plaques et 4 hypersigaux puctiformes correspondant à une maladie démielisante qui était déjà sur la 1ère irm ( mauvaise lecture ) ponction lombaire inflammation lgc

1er Diag du neuro myelite transverse légère.
2ème diag identique puisque mes irm de novembre non pas bougé ,la neuro me propose plusieurs traitements car elle pense que j’ai refait une poussée en juillet quand je lui ai expliqué et donné mes symptômes.
Pouah….. Je me suis lâché en écriture :mrgreen:
Au plaisir de vous lire

Statistiques: Publié par Poups — 01 déc. 2016, 18:07 — Réponses 0 — Vues 9



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: Les présentations • Pré diagnostiqué

Règles de savoir vivre du forum • Partager un message sur les réseaux sociaux

Il est possible de partager des sujets sur Facebook, Twitter ou Google+ en cliquant en haut à droite sur l’icône de partage et ensuite sélectionner le réseau social.

fb.png

Statistiques: Publié par freddes — 01 déc. 2016, 13:17 — Réponses 0 — Vues 4



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: Règles de savoir vivre du forum • Partager un message sur les réseaux sociaux