COPAXONE • Mode d’action de COPAXONE

Bonjour à tous !

Je suis à la recherche du mode d’action supposé des substances actives de copaxone.

J’ai enfin trouvé des réponses – pour ceux que ça intéresse :

L’acétate de Glatiramer (GA) (Copolymer-1, Copaxone, Teva, Israël, YEAK) est une thérapie à base de polypeptide approuvée pour le traitement de la sclérose en plaques récurrente-remitante. La plupart des enquêtes ont attribué l’effet immunomodulateur de l’AG à sa capacité à modifier la différenciation des lymphocytes T. Plus précisément, on s’attend à ce que le traitement de l’AG favorise le développement de lymphocytes T CD4 (+) réactifs à la GA polarisés par Th2, ce qui peut atténuer l’inflammation voisine dans le système nerveux central. Des rapports récents indiquent que la carence en cellules T régulatrices CD4 (+) CD25 (+) FoxP3 (+) dans la sclérose en plaques est restaurée par un traitement GA. L’AG exerce également une activité immunomodulatrice sur les cellules présentatrices d’antigène, qui participent aux réponses immunitaires innées.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17920545

Et puis aussi : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12706402

Statistiques: Publié par PAC — 10 sept. 2017, 10:12 — Réponses 0 — Vues 3



Source: Nouveaux sujets
Laisser une réponse sur le forum: COPAXONE • Mode d’action de COPAXONE